Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Je me sépare : que faire ?

avocat dommage corporel

Lorsqu’on se sépare de son compagnon/compagne/époux/épouse, il n’est pas rare de se retrouver perdu devant une liste, qu’on imagine interminable, de démarches à accomplir sans savoir par où commencer.

Avant de paniquer ou de commettre des erreurs, nous vous conseillons de prendre rendez-vous immédiatement avec votre avocat.

A l’issue d’une consultation approfondie (personnellement, je reçois pendant une heure au minimum), vous aurez réponse à toutes vos questions et saurez comment aborder la question du logement, des comptes bancaires, de l’organisation familiale…

Il est évidemment primordial d’aborder ces questions avec votre futur ex parce qu’il arrive fréquemment que des accords sur certains points soient trouvés.

Bien sûr chaque situation est particulière mais nous attirons votre attention sur les points suivants :

  • Le fait de quitter le domicile conjugal peut vous être reproché comme une faute, pouvant justifier le prononcé d’un divorce à vos torts exclusifs,
  • Le loyer ou le prêt immobilier affectant le domicile conjugal doit être réglé ; il est inutile de risquer une procédure d’expulsion ou de saisie immobilière,
  • Les procurations bancaires peuvent être supprimées à tout moment, vous pouvez également prévenir votre banquier de la séparation afin que les comptes des enfants, par exemple, ne puissent être accessibles qu’avec la signature des deux parents,
  • Tant que le divorce n’est pas définitvement prononcé, les dettes contractées par l’un des époux peuvent engager l’autre dans certaines circonstances.
Partagez cet article sur :
Lisez également...
adoption enfant
L’adoption

Il n’est pas rare qu’une personne élève les enfants de son conjoint « comme si c’étaient les siens » : comment le traduire juridiquement ?

Vous voulez en discuter ?
Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Step 1 of 2
En nous apportant des informations détaillées, nous serons capables de vous répondre plus rapidement.

Avocat depuis 2004 et médiateur depuis 2014, le cabinet de Maître Audrey KIEKEN est situé dans le Sud-Oise (60), à SENLIS.

L’activité d’avocat et l’exercice de la médiation permettent un enrichissement réciproque des deux activités.

Attachée aux valeurs humaines, Maître KIEKEN s’engage à accompagner chacun avec efficacité et transparence, clés de la confiance.

Expertises
Publications
L’adoption

Il n’est pas rare qu’une personne élève les enfants de son conjoint « comme si c’étaient les siens » : comment le traduire juridiquement ?

Lire »